Comment utiliser son clavier arrangeur PSR 3000 Yamaha ?

24 août 20122 Commentaires

Flattr this!

Prenez un cours d’utilisation du clavier arrangeur PSR-3000 de Yamaha avec Nicolas Sicurani.

A travers des exemples musicaux, découvrez comment exploiter au mieux les fonctions de votre clavier arrangeur et ses accompagnements.

Ce tuto s’adresse aux utilisateurs de claviers arrangeurs, de tous niveaux, débutant à pro, ainsi qu’éventuellement aux vendeurs de claviers et démonstrateurs. Loin d’une vidéo commerciale, ce film est un véritable cours d’utilisation de votre clavier arrangeur Yamaha. Nicolas Sicurani présente ici une méthode à la fois inspirante et très entraînante, inévitable pour les claviéristes de tous niveaux.

Présentation des fonctions de contrôleur, de pédales, des fonctions Registration Memory, Freeze et Glide sur le clavier Arrangeur Yamaha PSR 3000 par Nicolas Sicurani.

Dans ce tutoriel, on vous explique comment vous aller pouvoir assigner des fonctions à la pédale de sustain. Comment vous aller pouvoir utiliser les fonctionnalités de Registration Memory avec la fonction Freeze ou sans et quelle différence cela offre. Dans l’exemple musical de ce tutoriel, cela nous permmetra de faire un medley en temps réel.

Dans cette vidéo, Nicolas Sicurani vous montre également comment vous aller pouvoir allier toutes ces fonctions simultanément, en superposant un multipad (ici une boucle de percussions) par dessus l’arrangeur et comment passer d’une Registration Memory à l’autre sans affecter la boîte à rythme grâce à la fonction Freeze, d’une manière très simple.

Dans l’exemple, Nicolas prend deux sonorités : une flûte sur laquelle il applique un léger delay mélangée avec une flûte de pan. Les deux voies ainsi mêlées vous donnent une flûte plus épaisse ou l’idée d’une section de flûtes.

Dans un deuxième preset qu’il a préparé, il a mélangé un violon solo avec une section de violons et, dans un troisième preset, il accompagne un violon d’un biniou. A chaque fois, il mélange les deux sonorités retenues, réglées et en fait des presets.

Nous passons ensuite à l’assignation de la pédale de sustain du PSR-3000 Yamaha. A la base, l’usage classique de cette pédale est de donner du sustain au piano, la pédale longue. Mais vous allez pouvoir lui assigner des fonctions tout à fait différentes. Dans l’exemple, Nicolas prend une section de violons puis, à partir du menu des fonctions du Yamaha PSR 3000, il appelle le menu des contrôleurs ce qui donne accès à toute une liste de contrôles comme le volume, le sustain ou encore la fonction Sustonuto. Cette fonction va nous permettre, à la différence du sustain, de pouvoir tenir une note à la manière d’une pédale longue mais une fois que cette pédale est enfoncée, toutes les notes qui seront jouées derrière ne seront pas tenues. Cela nous permet de faire des orchestrations avec par exemple des questions réponses et nous offre ainsi la possibilité de faire des choses beaucoup plus légères et de libérer la main gauche, ce qui est très utile pour nous aider des contrôleurs du clavier et avoir plein de raccourcis disponibles.

L’assignation des contrôleurs nous permet de faire plein de belles choses, notamment en temps réel.

La fonction Glide va nous permettre de moduler le son d’un instrument vers le haut ou vers le bas, on peut aller dans les deux sens de la même manière qu’un Pitch Bender. Ceci est très utile pour les claviers qui ne sont pas équipés des contrôleurs Bend ou bien sur votre PSR-3000 pour libérer votre main droite et la garder pour un autre usage.

Yamaha PSR-3000

On va mettre en situation les trois sonorités sélectionnées précédemment en utilisant la fonction Freeze pour ne pas affecter l’arrangeur. Il y une chose très importante à savoir, c’est que quand vous sauvegardez des sonorités dans les Registrations Memory, vous sauvegardez également tous les réglages du panneau comme précisé en amont : boîte à rythme, multipad, sonorités, tempo, transposition… donc, si vous passez d’un preset à l’autre et que des paramètres sont différents, cela peut créer des problèmes comme un changement de boîte à rythme ou autre. C’est donc quelque chose à manipuler avec pas mal de précautions. Pour résoudre ça, il faut simplement activer la fonction Freeze et vous pourrez passer d’un preset à un autre. Cela ne changera que les sonorités sauvegardées sans affecter le reste des réglages du panneau de contrôle, ce qui vous offre beaucoup plus de liberté dans l’exécution en temps réel.On peut aller un peu plus loin encore avec la pédale, notamment en variant la vitesse de modulation du signal ou encore de passer à la note supérieure instantanément. Nous pouvons ainsi faire une articulation du son comme les joueurs de biniou dans l’exemple que fait Nicolas ici. C’est tout de suite plus intéressant musicalement.

Mise en pratique par l’exemple, en utilisant une introduction typée musique de film. Pendant l’exemple, en temps réel, vous aller pouvoir ajouter des percussions, le multipad en synchronisation avec l’arrangeur pour rythmer un petit peu plus la musique. Puis, en utilisant la fonction Freeze, Nicolas explique en musique un usage possible dans cet exemple et finalement change encore de sonorité d’instrument grâce à la pédale assignée, tout cela en temps réel, en jouant.

Et voilà, on a utilisé pas mal de fonctions en temps réel de la machine, l’arrangeur, le multipad, les Registrations Memory avec la fonction Freeze qui permettent très facilement de passer d’une sonorité à une autre sans aucune difficulté, sans avoir à chercher dans le répertoire des familles. L’avantage de cette fonction Freeze est que si vous travaillez une sonorité comme vous l’entendez, par exemple une flûte avec un delay qui ne serait pas présente dans un preset d’usine, vous l’obtenez instantanément.

Merci d’avoir suivi ce tutoriel vidéo, j’espère que ça vous apportera un peu d’aide dans l’exploitation quotidienne de votre machine.

Classé dans: Cours de ClavierTuto Vidéos
Marqué par:

Commentaires (2)

Rétrolien | Flux RSS des Commentaires

  1. wedding dit :

    I like to read http://www.tuto-videos.com often, keep doing fine work !

Laisser un commentaire

Back to Top

%d blogueurs aiment cette page :