Initiation indépendance ternaire à la batterie

11 mars 20130 Commentaire

Flattr this!

Apprendre l’indépendance en ternaire à la batterie avec Stéphane Geille.

Troisième épisode de notre série sur l‘initiation à l’indépendance, nous abordons aujourd’hui le ternaire ! En ternaire nous allons, pour commencer, diviser notre temps musical en trois parties égales. Nous allons voir des rythmiques grosse caisse, caisse claire plutôt Blues Shuffle, blues rock, etc… Il y a d’autres genres de rythmes en ternaire, pour l’instant on va commencer par ça. On va superposer des jeux de cymbale très simples et très courants par dessus ces rythmes pour délier notre main droite. Ça vous donnera une bonne base de travail pour continuer. Pour chaque exercice, les partitions sont incrustées dans la vidéo en temps réel.

Le débit ternaire

Une fois qu’on a notre tempo, le temps, on le divise en trois puisque nous sommes en ternaire. Nous avons donc trois croches par temps.

Exercice 1 : grooves grosse caisse, caisse claire

Présentation par Stéphane de sept différents grooves grosse caisse, caisse claire qui vont nous servir de base de travail pour nos premiers rythmes en ternaire. Travaillez les lentement.

Une petite remarque, sur le premier exercice des exemples, étant donné que l’on ne joue que sur les temps, la partie batterie ne va pas nous permettre de savoir s’il s’agit de binaire ou de ternaire. On ne sait pas encore en combien on divise le temps puisque aucune indication ne nous donne ça. On n’a aucun coup sur les autres parties du temps, les autres croches, donc tel quel on ne peux pas savoir si c’est du ternaire. Dans un morceau vous aurez d’autres informations, par la basse, la guitare ou les autres instruments qui vont vous donner ces indications. Sinon vous pouvez jouer quelques petites ghost notes pour le préciser. Mais si vous jouez le rythme uniquement sur les temps, il peut être binaire ou ternaire, en revanche la façon dont vous le pensez binaire ou ternaire ça va quand même changer votre façon de le jouer et de le faire groover.

Exercice 2: jeu de cymbales en croches

Ici Stéphane Geille vous rejoue les grooves du premier exercice en superposant sur la cymbale trois coups par temps à la main droite. Cela fera les trois croches par temps qui définissent notre débit ternaire et tous les autres coups, grosse caisse, caisse claire vont se situer sur le jeu de cymbale c’est pour ça qu’onvous conseille de commencer par celui là.

Une petite remarque, le jeu de cymbale fait bien trois coups par temps mais il y a plusieurs façons de le faire et en termes de gestuelle ce sera assez différent. Vous pouvez vous référer aux vidéos de Stéphane sur la technique pure, sur la gestuelle pour voir les détails de jeu. Stéphane vous présente ici les trois façons principales de faire ces jeux de cymbale.

  1. La première est composée de trois coups simples, donc c’est toujours le même mouvement.
  2. La deuxième est la bascule par trois, une bascule adaptée au ternaire car composée de trois coups.
  3. La troisième  est la bascule en deux, normalement adaptée au binaire puisqu’en deux coups. C’est en fait un groupe de deux qui sur le débit en trois crée un déplacement intéressant.

Stéphane vous les joue dans la vidéo.

Exercice 3 : jeu de cymbale à la noire

Alors avec ce jeu de cymbale on va juste marquer le temps avec la main droite, on va jouer la cymbale sur le clic.

Exercice 4 : jeu de cymbale Shuffle

Stéphane vous montre ici un troisième jeu de cymbale. En partant du premier jeu de cymbale, il s’agit d’enlever le coup qui est juste derrière le temps, ou la deuxième croche du triolet. Même chose, travaillez le jeu de cymbale en le superposant aux grooves grosse caisse, caisse claire.

Exercice 5 : Le Chabada

Pour finir avec l’initiation à l’indépendance en ternaire, nous allons voir le Chabada. Alors deux particularités, déjà ce jeu de cymbale fait deux temps, il est plus long donc mentalement un peu plus difficile, même s’il est constitué de deux ostinatos qu’on a vu avant, une fois sur deux vous aller avoir le temps et une fois sur deux vous allez rajouter un petit coup devant, le triolet juste avant le temps comme dans le Shuffle. Parallèlement avec le pied gauche vous aller faire un talon pointe, donc talon sur le 1 et 3 et pointe sur le 2 et 4. Stéphane vous joue l’exemple pour que ce soit bien clair.  Vous verrez que cet exercice sur deux temps est  un peu plus compliqué parce que vous pouvez vite vous mettre à l’envers avec la main droite. Mais sinon c’est exactement un mélange d’un temps sur deux le deuxième jeu de cymbale, un temps sur deux le troisième jeu de cymbale qu’on a vu dans cette vidéo.

Conclusion :

Amusez vous bien avec tout ça. N’hésitez pas à changer l’ordre dans lequel vous allez enchaîner les grooves, voire de construire des patterns un peu plus longs que sur deux temps. Là l’idée c’est que vous n’ayez pas besoin de lire, que vous puissiez tout de suite les travailler et de vous concentrer sur l’instrument plutôt que sur la partition.  Ce qui est quelque chose d’assez courant et où l’on perd alors l’essentiel de la démarche.

Pour aller plus loin…

Est ce bien clair ? Si vous avez des remarques ou des questions laissez nous un commentaire en dessous.

Classé dans: Cours de BatterieTechnique batterie
Marqué par:

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Back to Top

%d blogueurs aiment cette page :